Coordinateur(trice) Logistique – BURKINA FASO – H/F

ALIMA

CONTEXTE

ALIMA au Burkina Faso

Depuis 2015, l’escalade de la violence au Burkina Faso a entraîné une dégradation sans précédent de la situation humanitaire du pays. En 2021, OCHA estime que plus de 3,5 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire dans les 6 régions prioritaires. La crise actuelle au Burkina Faso est de loin la plus grande crise de protection du Centre Sahel (Mali, Niger et Burkina). Sur les 1,5 millions de personnes déplacées internes du fait des conflits et des violences dans la sous-région, 69% (1,03 millions) sont au Burkina Faso. Le Conseil national des secours d’urgence (CONASUR) au 31 janvier 2021, compte 1 097 462 PDIs soit une augmentation de 78% par rapport au 27 janvier 2020. Les régions les plus touchées sont le Centre-Nord avec 438 558 (40%), le Sahel avec 353 721 (32,2%) et le Nord avec 84 687 PDIS (7,7%).

Face à l’augmentation des besoins médico–nutritionnels des populations hôtes et déplacées, le consortium ALIMA/Keoogo/SOS Médecins BF a renforcé sa réponse aux urgences dans les régions du Nord (DS de Thiou) et du Centre-Nord (DS de Tougouri et DS de Barsalogho) pour :

Rétablir l’accès aux soins par la réouverture de formations sanitaires fermées : ALIMA et ses partenaires appuient la réouverture des formations sanitaires fermées en lien avec les Directions Régionales de la Santé, les Équipes Cadre de District et les Collectivités Territoriales. Les formations sanitaires sont appuyées en ressources humaines, en médicaments et matériel médico-technique. Le consortium appuie par ailleurs le système de références et contre-références et encourage le maintien du personnel de santé dans les zones affectées par la crise.

Atteindre les populations les plus vulnérables par la mise en œuvre de postes avancés /cliniques mobiles : ALIMA et ses partenaires mettent en place des postes avancés / cliniques mobiles pour apporter une prise en charge médicale, nutritionnelle et psychologique aux populations déplacées regroupées sur des sites de transit ou officiels. Les cas nécessitant une prise en charge en hospitalisation sont référés vers la formation sanitaire la plus proche.

Améliorer l’offre de soins à base communautaire dans les aires de santé en difficulté : ALIMA et ses partenaires appuient le renforcement de l’offre de soins à base communautaire dans les aires de santé en difficulté en lien avec les Directions Régionales de la Santé et les Équipes Cadre de District et forment également les mères d’enfants de moins de 5 ans au dépistage de la malnutrition aiguë grâce à la bandelette de Shakir, qui permet une détection précoce par la mesure du périmètre brachial.

Renforcer les mécanismes de réponse rapide aux urgences sanitaires : ALIMA et ses partenaires participent aux mécanismes RRM à travers (i) une veille sanitaire, humanitaire et épidémiologique (ii) l’identification, la formation et le suivi de personnel médicale et de support des ONG nationales pour des interventions de réponse aux urgences (iii) l’investigation et la confirmation des alertes (iv) le déploiement d’équipe de réponse rapide sous un délai de 7 jours après confirmation de l’intervention.

En partenariat avec L’UGP-PFS, le GRET et l’ISSP, par une approche innovante le projet consiste à accompagner mais aussi à inclure les familles dans le suivi des 2 premières années de l’enfant (1 000 jours), période la plus importante de sa croissance et de son développement. Au total, 10 000 couples mères-enfants identifiés devraient bénéficier du programme sur 3 années. Ce projet, basé à Ouagadougou, s’appuie sur le programme national de filets sociaux et vise à améliorer l’état nutritionnel de ces ménages et faciliter leur accès à un paquet complet de services de santé.

Par ailleurs, en réponse à l’épidémie de COVID-19, le consortium ALIMA/Keoogo/SOS Médecins BF a appuyé le Ministère de la Santé pour renforcer les mesures de prévention et de contrôle des infections et respecter les standards requis en matière de prise en charge médicale dans 2 CHU (CHU de Tengandogo et CHU de Bogodogo) et 1 CHR (CHR de Kaya)

LIEU DU POSTE: Ouagadougou, Burkina Faso

PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

Niveau 3 : Dans le cadre de ses fonctions, le ou la titulaire du poste sera amené·e à visiter les programmes et être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d’un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.

TYPOLOGIE DU POSTE

Il/Elle a pour mission de garantir le support technique et logistique aux missions, la pertinence et la cohérence des programmes logistiques et de bonne connaissance en Eau, Hygiène et Assainissement en situation précaire ainsi que l’adéquation des moyens. Bien que généralement basé en capitale (Burkina Faso), le/la Coordinateur(trice) Logistique est avant tout un acteur de terrain sur lesquels il passera au moins 40% de son temps afin de former et d’encadrer les Responsables logistiques des projets, de veiller à l’application des politiques ainsi qu’à l’utilisation des techniques, des outils et des équipements les plus appropriés.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

Rend compte au : Chef de mission

Référent technique : Référent LOG Desk 2 basé à Dakar

Supervision directe : Responsable Approvisionnement ; Responsable Logistique Capitale

Supervision fonctionnelle : Tous les Responsables Logistiques Programme

Collabore avec : tout le monde (Chefs de projets, Coordinateur Ressources Humaines et Finances, Responsable Pharmacie Pays et les autres acteurs sur les projets)

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

1- Suivi de l’activité et définition des objectifs

1.1. Sécurité :

  • Fournit un support pour assurer une bonne gestion de la sécurité dans un contexte instable en collaboration avec le Chef de mission :
  • Participe à l’évaluation sécuritaire des localités des projets d’intervention de la mission ALIMA ;
  • Est responsable directe de la sécurité passive de la mission Burkina Faso, et en collaboration avec le Chef de mission pour les mises à jour régulières de la situation sécuritaire de la mission.

1.2. Décrit et analyse son activité dans son environnement :

  • Compile les données logistiques et les analyse ;
  • Participe à la mise en place des outils permettant au desk et aux équipes de participer au suivi de la mission et aux prises de décisions (Outils de gestion logistiques, sitreps, rapports d’activité, rapports de visites, etc.).

1.3. Participe aux discussions sur la conduite du projet et la définition des objectifs :

  • Se déplace pour assurer la supervision et le suivi des activités logistiques sur les projets.

2- Mise en œuvre des programmes

2.1. Organise et encadre le fonctionnement logistique de la base de coordination :

  • Organigramme, profils de poste, encadrement, formation, procédures de contrôle, etc.

2.2. Gestion des activités logistiques et suivi des outils :

  • Met à jour les outils de suivi et d’archives de l’historique de la mission Burkina Faso ;
  • Supervise la gestion des déplacements de la mission.

2.3. Organise et contrôle l’approvisionnement et le stockage des projets :

  • Commandes internationales et locales, stockage, réception, livraison, transport, etc.
  • Appuie les équipes dans le suivi des procédures et le respect des délais d’approvisionnement ;
  • S’assure de la réalisation et du suivi des plans d’approvisionnement pour tous les projets.

2.4. Planifie et assure le suivi des programmes logistiques des divers projets en adéquation avec les besoins médicaux :

  • Etat des lieux, priorités, budget, choix techniques, supervision avancée des projets.

2.5. Organise et encadre le fonctionnement de la logistique des missions :

  • Réunion avec son équipe, briefing des personnels en visites, appui au Logisticien terrain ;
  • PAI (plan d’action individuel) réalisé tous les 15 jours avec les RLP.

2.6. Garantit l’adéquation des équipements, leur entretien et leur renouvellement :

  • Équipement et besoins, procédures, gestion parc, anticipé, planifié, renouveler, etc.
  • Assure la gestion efficace et efficiente de tous les équipements ITC ;
  • Assure l’inventaire du parc et son renouvellement ;
  • Assure le rapport bailleur des tous les équipements ;
  • Assure l’entretien et la maintenance des équipement BIOMED selon le protocole standard ;
  • Assure le dimensionnement du parc selon le besoin opérationnel.

2.7. Supervise l’application des mesures des activités WASH dans les structures de santé avec le Coordinateur médical :

  • Évaluation/ eau, hygiène, assainissement, lutte antivectorielle ;
  • Met en œuvre les activités logistiques en fonction des demandes et des besoins, tels que la construction et la réparation des structures de santé, des hôpitaux, du circuit des patients, du WASH, des équipements biomédicaux, du transport, de la chaîne du froid, de l’approvisionnement, de l’énergie, de la réponse à épidémies et de la gestion du parc thermique.

2.8. Limite les risques pris par les équipes, en veillant à la présence, la fiabilité et la bonne utilisation des moyens et méthodes utilisés pour la sécurité :

  • Mise à jour guide sécu, informations, équipements, briefing, formation, etc.

2.9. Assure la gestion financière logistique du programme :

  • Elabore le budget logistique et assure les révisés budgétaires en fonction des travaux en cours et planifie les activités à venir ;
  • Garantit la qualité des dossiers d’approvisionnement sur la base du TVE des différents sites de la mission ;
  • Veille à l’application des procédures et outils adéquats à l’exécution de tous les dossiers techniques suivant les procédures ALIMA ;
  • Définit les implications logistiques dans les « proposals » (besoin, coût, planning, procédures, dérogation éventuelle).

2.10 Gestion construction et réhabilitation :

  • Dresse le draft de plan des travaux, devis estimatif, chronogramme des travaux ;
  • Assure le suivi des chantiers selon le cahier des charges ;
  • Assure la maintenance et la réhabilitation des infrastructures ;
  • Propose le plan d’amélioration de ses infrastructures selon le besoin opérationnel.

3- Gestion des ressources humaines

3.1. Composition des équipes :

  • Organise le recrutement du personnel dans son activité (avec l’appui du Coordinateur RH ou du Coordinateur des Ressources Finances RH) ;
  • Organise avec les superviseurs le remplacement du personnel absent.

3.2. Encadrement des équipes :

  • Anime et organise les réunions régulières de son équipe et réalise des comptes rendus de réunion partagés ;
  • Organise la circulation de l’information au sein de son équipe et avec les projets.

3.3. Bilans individuels et POP :

  • Réalise les bilans individuels des responsables d’activité dont il a la charge et délègue la réalisation des bilans des autres personnels suivant les politiques ALIMA ;
  • Identifie les potentiels au sein du personnel de son activité.

Formation continue :

  • Définit les besoins en formation de son équipe, en adéquation avec les objectifs du projet ;
  • Participe à la formation des membres de son équipe par l’accompagnement dans le travail.

4- Mise en œuvre des mesures de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles :

  • Participe aux formations et aux séances de sensibilisation ;
  • Applique les standards relatifs à la prévention des abus ;
  • S’assure que les membres de son équipe suivent les formations et les séances de sensibilisation, et appliquent les standards relatifs à la prévention des abus ;
  • Contribue à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur.

5- Responsabilité environnementale au sein du département logistique et de la mission :

  • Met en œuvre les moyens pertinents ;
  • S’imprègne de la charge environnementale ALIMA pour mener ses activités logistiques.

6- Assure le reporting et l’archivage sur le drive du département logistique et de la mission :

  • Est le garant du suivi des packs logistiques sur la mission, de leurs analyses et de leur archivage sur le drive ;
  • Assure le reporting de logistique bailleur pour tous les bailleurs et sur tous les projets de la mission ;
  • Est le garant de l’archivage de différents documents de la mission pour les audits à savoir : Dossier d’achat, certificat de don, log book, inventaires.

Cette description de poste n’est pas exhaustive. Le/la Coordinateur(trice) Logistique peut être amené.e à assumer d’autres responsabilités et occuper d’autres postes en fonction des besoins RH et des opérations réalisées.

EXPERIENCES ET COMPETENCES

  • Expérience réussie d’au moins 2 ans sur un poste similaire (avec un gros volume d’activités)
  • Expérience reconnue dans la mise en place et le suivi des schémas de gestion logistique et sécurité ONG
  • Expérience dans un contexte d’intervention de prise en charge de la malnutrition
  • Expérience en gestion d’équipe

Qualités requises / compétences comportementales

  • Leadership
  • Vision stratégique
  • Sens de la diplomatie
  • Flexibilité et gestion du stress
  • Travail d’équipe et coopération
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Capacité à travailler sous pression
  • Capacité d’organisation
  • Capacité de communication et de formateur
  • Autonomie, curiosité et sens critique
  • Capacité et esprit d’initiative, dynamisme, motivation et réactivité
  • Patience et maturité professionnelle
  • Bonne écoute
  • Capacité à travailler en équipe dans des contextes multiculturels
  • Capacités relationnelles bienveillantes, de travail en équipe et de représentation
  • Bonne condition physique
  • Connaissances informatiques de base (Word, Excel et internet)

Langues

  • Bonne maîtrise du français (lu, écrit, parlé) indispensable
  • L’anglais est un atout

CONDITIONS

Durée et type de contrat : 6 mois renouvelables selon les financements disponibles

Prise de poste : ASAP

Salaire : selon grille ALIMA + expérience + per diem

ALIMA prend en charge :

  • Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission
  • Les frais d’hébergement
  • 2,08 jours de congés par mois
  • Per diem journalier (12 000 FCFA)
  • La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droit
  • La politique de break tous les 3 mois (pour 6 mois de mission)
  • L’évacuation pour l’employé

How to apply

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne à l’adresse https://hr.alima.ngo/jobs/detail/9696?utm_campaign=Campagne+d%27offres+&utm_medium=Website&utm_source=relief+web

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue

Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées

Les candidatures féminines sont fortement encouragées